La ferme

La ferme

La ferme du Cytise est convertie à l'agriculture biologique depuis 2010 par Marc Lavaux, elle fonctionne sur deux ateliers : vaches allaitantes de race limousine et cultures (système appelé polyctulture-élevage). En 2013, Marc est rejoint par Tristan Choné, passionné et convaincu par les méthodes de travail en bio. Ensemble, au quotidien, ils partagent leurs savoir-faire et compétences au service de 45 mères allaitantes et de 145 hectares de surface agricole.

Marc est installé depuis 1983 à Mandres-aux-quatre-tours, initialement sous un GAEC exploitant des vaches laitières. A l'arrêt du GAEC en 1998, Marc décide d'arrêter la production de lait pour se consacrer au troupeau de mères allaitantes et réfléchit déjà à passer en bio. Suite à une réflexion globale sur la gestion sanitaire des troupeaux, il passe le cap en 2010 et commence sa conversion.

Ce grand changement nécessite des investissements (pour stocker ses propres céréales par exemple), de la réflexion (pour gérer la rotation des parcelles), une adaptation technique (cultiver sans produits chimiques), de la patience (pas d'engraissement rapide), mais aussi des ressources humaines. Le surcroît de travail sera alors pris en charge par Tristan, nouvel associé, son salaire étant supporté par la ferme grâce à une meilleure rémunération du travail par la filière bio. Dans un même temps, choix est fait de cultiver principalement des grains pour la consommation humaine en valorisant la plante entière : pour le blé par exemple, celui-ci est produit pour la meunerie (farines),  tandis que les graines cassées, petites graines issues du tri que nous faisons à la ferme seront conservées pour complémenter les vaches et la paille, gardée pour leur litière durant l'hiver !

En 2017, l'arrivée d'Aline, sœur de Tristan, pour proposer de développer la vente de la viande en vente directe s'inscrit dans une réflexion globale de recherche d'autonomie sur la ferme : ne plus être totalement dépendant des marchés et vendre le fruit de son travail en local plutôt qu'à des centaines de kilomètres, être autonome en conservant l'équilibre entre le végétal, l'animal et l'humain. Les compétences en cuisine d'Aline viendront en 2018, compléter la gamme de la vente directe avec la production de plats cuisinés à base de notre viande.

 

Également en 2018, la ferme intègre le réseau des fermes vertes afin de mutualiser les frais relatifs à la vente directe et proposer à nos clients les produits des autres fermes bio du territoire.

54470 Mandres-aux-quatre-tours - 06.46.28.34.32
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now